accueil
Partage
courrier  plan

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

   


 

Nombre de connectés : 2
Aujourd'hui : 73
Total : 2864796
depuis le 15/09/2001



 

Le village appelé tout d'abord "Dosville" était disposé autour de l'église Saint-Laurent, dont la partie la plus ancienne remonterait au XIIe siècle.

En 1850, il existait une dizaine de fermes, 26 maisons, et une centaine d'habitants qui vivaient de l'agriculture et de l'élevage.
Trouville, sa voisine, était un village de pêcheurs.
Les marais, situés en contrebas du village et sur lesquels allait s'édifier le futur Deauville, servait à faire paître les vaches et les moutons.

Été 1858

Le Duc de Morny (1811-65), demi-frère de Napoléon III (1808-73), fut invité à Trouville par son médecin, le Dr Joseph Oliffe qui dirigeait le salon du casino de Trouville.
Morny, qui était un visionnaire, saisit l'opportunité d'exploiter ce rivage de sable et de marais, pour créer à cet endroit la ville de Deauville.
Ainsi se forma une association d'hommes venus d'horizons différents, dont le but était de créer "le royaume de l'élégance".

Aux côtés de Morny et du Dr Oliffe :
- Mr Donon, un banquier parisien, directeur de la banque ottomane, qui trouva les fonds
  nécessaires à l'opération
- Mr Breney, un architecte parisien inspiré par le Baron Haussman, dressa les plans de la
  future ville et devint le 1er maire du grand Deauville.

En 1860, la société immobilière constituée par ces hommes racheta à la commune les marais pour la somme de 800 000 francs or.
En 4 années, de 1860 à 1864, "Deauville sortit des sables".

Charles de Morny  Napoléon III  Baron Haussmann

maison du docteur Oliffe

Voir Napoléon et le Louvre Napoléon et le Louvre

1862
Création du champs de courses par le Duc de Morny (propriétaire de la Société d'Encouragement).
Première liaison en chemin de fer Paris-Deauville, l'année suivante.

1864
Pose de la 1ère pierre de l'église Saint-Augustin de Deauville.
1ère course de chevaux sur l'hippodrome de Deauville-La Touques.

église Saint-Augustin, Deauville  hippodrome Deauville-La Touques

1865
Inauguration de l'église de Deauville.

1911
Désiré Le Hoc, maire de Deauville, veut donner un nouvel essor à la ville en la modernisant.
Il fut appuyé dans cette démarche par Eugène Cornuché.

1912
Construction de l'hôtel Normandy et du casino.
L'année suivante, construction de l'hôtel Royal.

le Normandy

le Casino de Deauville

1923
Création de la "Promenade des Planches" en bois exotique (l'azobé).

1927
Décès d'Eugène Cornuché, François André prend la direction des grands établissements de Deauville (hôtels et casino).

1928
Inauguration du champs de courses de Deauville-Clairefontaine hippodrome Clairefontaine de Deauville.

hippodrome Clairefontaine

1929
Construction de l'hôtel du Golf et aménagement du terrain de golf le ceinturant.

1931
Inauguration de l'aéroport international de Deauville-Saint Gatien.
À la même époque, le Chemin de Fer local obtint de se faire construire l'actuelle gare.
Celle-ci fut considérée alors d'architecture révolutionnaire.
La navigation de plaisance connut également un essor important, un bassin fut spécialement aménagé à cet effet.
Tous ces aménagements venaient s'ajouter aux activités traditionnelles de la station (tennis, équitation, polo, courses de chevaux).
Le casino, lieu de rencontres et de mondanités, connut des soirées de gala très brillantes, ainsi qu'une activité florissante dans les salles de jeux.
Dans les années 1930, Deauville connut les périodes de la crise internationale qui atteint la France.
Monsieur Fossorier, maire à l'époque, réagit en élaborant un programme d'économies.
La IIème Guerre mondiale éclate.
L'état-major allemand réquisitionna les hôtels Normandy et Royal, et occupa les plus belles villas.
La libération de la ville fut symbolisée par l'arrivée des troupes belges et le passage de la Brigade Piron, dont le pont séparant Deauville de Trouville garda le nom.
C'est dans les années 1960 que Deauville prit conscience de son image et de ses atouts, mais également de la nécessité de s'adapter aux exigences d'une nouvelle clientèle.
Michel d'Ornano succèda à la mairie à Robert Fossorier, et Lucien Barrière à son oncle, François André.
Les résidences secondaires fleurirent en remplacement des grandes villas, ce phénomène s'étant accentué grâce à l'extension de la bretelle d'autoroute jusqu'à Deauville.

1964
Construction de la piscine (eau de mer chauffée à 27° C).

1972
Le bassin des yachts étant à saturation, construction d'un nouveau port en eau profonde équipé de marinas : Port-Deauville.

Anne d'Ornano

1977
Anne d'Ornano (1936-x) succède à son époux à la tête de la mairie de Deauville.
L'aménagement des lais de mer (la double promenade le long de la plage agrémentée de jardins et de parkings) et la rénovation des 2 places phares de la station (la place Morny et la place de la Mairie) ont contribué à l'embellissement de la ville.

1992
Inauguration du Centre International de Deauville, le nouveau palais des congrès.

Centre international de Deauville, palais des congrès

1997
Création du Festival de Musique de Pâques.

festival de Pâques de Deauville

1999
Création du Festival du Film Asiatique festival du film asiatique de Deauville.

festival du film asiatique de Deauville

2001
Philippe Augier succède à Anne d'Ornano à la mairie de Deauville.

2002
Rénovation de la place du Marché et de l'Office de Tourisme.
Création de l'Août Musical (campus musical des jeunes musiciens), des concerts d'hiver et de la programmation culturelle de Deauville à l'année.

2003
1er meeting d'hiver sur l'hippodrome de Deauville-La Touques.
De décembre 2003 à janvier 2004, le calendrier des courses est complété de 10 réunions supplémentaires, grâce à la création d'une piste spéciale en sable fibré et huilé qui peut être utilisée toute l'année.

Sorties

- AIGUES-MORTES -
Carte d'identité carte d'identité d'Aigues-Mortes
Visites visiter Aigues-Mortes
Histoire histoire d'Aigues-Mortes
Cité médiévale cité médiévale d'Aigues-Mortes
Restaurants manger à Aigues-Mortes
Photos photos d'Aigues-Mortes
Spécialités spécialités d'Aigues-Mortes

- BIARRITZ -
Carte d'identité carte d'identité de Biarritz
Visites visiter Biarritz
Histoire histoire de Biarritz
Pays basque pays basque
Dates quelques dates du pays basque
Restaurants manger à Biarritz
Photos photos de Biarritz
Spécialités spécialités de Biarritz

- CARCASSONNE -
Carte d'identité carte d'identité de Carcassonne
Visites visiter Carcassonne
Histoire histoire de Carcassonne
La Cité cité de Carcassonne
Restaurants manger à Carcassonne
Spécialités spécialités de Carcassonne
Photos photos de Carcassonne
Saint-Nazaire basilique Saint Nazaire de Carcassonne

- DEAUVILLE -
Carte d'identité carte d'identité de Deauville
Visites visiter Deauville
Restaurants manger à Deauville
Histoire histoire de Deauville
Photos photos Deauville

- MARSEILLE -
Carte d'identité carte d'identité de Marseille
Visites visiter Marseille
Restaurants manger à Marseille
Histoire histoire de Marseille
Photos photos Marseille

- PARIS -
Carte d'identité carte d'identité de Paris
Histoire histoire de Paris
Monuments monuments de Paris
Musées musées de Paris
Parcs parcs de Paris
Places places de Paris

Thèmes Paris par thèmes
Biographies biographies

- TOULOUSE -
Carte d'identité carte d'identité de Toulouse
Visites visiter Toulouse
Informations informations sur Toulouse
Photos photos de Toulouse
Personnalités personnalités
Restaurants manger à Toulouse
Loisirs

Voyages voyages
France France
Jeux vidéo jeux video
région Basse Normandie
Calvados
office du tourisme de Deauville
aéroport de Deauville
comité régional du tourisme de Normandie
dosville.com
festival americain de Deauville
festival du film asiatique de Deauville
les amis de la musique à Deauville
Centre international de Deauville
hippodrome Claire-Fontaine
 
 
 
Mise à jour : 10-avr-10 - Site optimisé pour Internet explorer - 1024x768 pixels - © Lidicel 2001-2010