accueil
Partage
courrier  plan

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

   

personnes aiment cette page


 

Nombre de connectés : 3
Aujourd'hui : 140
Total : 2927147
depuis le 15/09/2001



 
Frédéric Chopin

Naissance

1er mars 1810 à Zelazowa Wola (Duché de VarsovieGÉOGRAPHIE
-----------------------------------------------------------------------------
État polonais créé par Napoléon Bonaparte le 9 juillet 1807 à partir des terres polonaises reprises au Royaume de Prusse par le traité de Tilsit (Prusse orientale).

Les limites territoriales du duché sont précisées : les terres prises par la Prusse à la Pologne, lors des partages de 1793 et 1795 (provinces de Nouvelle-Prusse-Orientale, de Nouvelle-Silésie et de Prusse-Méridionale), sont érigées en duché de Varsovie, la Russie ne gardant que Bialystok, Bielsk Podlaski et le nord de la Polésie.

Dantzig redevient une ville libre (théoriquement sous la protection conjointe de la Prusse et de la Saxe, en réalité protectorat français, avec des garnisons française et polonaise).
, Pologne)

Décès

17 octobre 1849 à Paris

Vrai nom

Fryderyk Franciszek Chopin

 
Père

Mikolaj Chopin (1771-1844), français originaire de Marainville (Vosges, 88)

Mère

Justyna, née Krzyzanowska (1782-1861), est une femme de lettres polonaise, descendante de la famille propriétaire du domaine de Zelazowa Wola.

Ses parents se marient en 1806.

 
3 sœurs

Ludwika Marianna Chopin (1807–55), Justyna Izabela Chopin (1811–81) et Émilia (1812-27)


Justyna Chopin  Nicolas Chopin  Ludwika Chopin  Izabela Chopin

Les ancêtres de Chopin

Du côté paternel, ils sont originaires du Dauphiné, exactement de la Paroisse de St-Crépin St-Crépin, située dans le QueyrasGÉOGRAPHIE
-----------------------------------------------------------------------------
Vallée du département des Hautes-Alpes, mais également un parc naturel régional.
Il est situé à l'est de la haute vallée de la Durance, entre le Briançonnais au nord, l'Embrunais à l'ouest, le Piémont italien à l'est et la haute Ubaye au sud.

À voir entre autre, le Fort Queyras, un château moyenâgeux situé à Château-Ville-Vieille (Hautes-Alpes, 05).

Fort Queyras
, région de la Haute-Durance, à mi-distance d'Embrun et de Briançon, dans les Hautes-Alpes (05).
Famille de modestes ruraux, une branche descend au bourg, et l'autre, très pauvre, est demeurée au Hameau de Chapenne, aujourd'hui "Les Chapins", à 1300 m d'altitude.

Saint Crépin Hautes Alpes

Cherchant fortune ailleurs, François Chapin, avec son père Antoine, quitte le pays en 1683 et s'installe en Lorraine en 1705, aux alentours de Mirecourt Mirecourt (Vosges, 88), pays célèbre par ses luthiers.
Là, il tisse le chanvre, change son patronyme de "Chapin" en "Chopin", se marie et a 4 enfants dont : Claude, François, Dominique et Nicolas qui est l'arrière-grand-père de Frédéric.

Du mariage de son fils Nicolas, naît François, qui est le grand-père du compositeur.
Plus tard, François Chopin s'établit, mi-forgeron, mi-vigneron, à MarainvilleGÉOGRAPHIE
-----------------------------------------------------------------------------
Marainville, maison des ancêtres de Frédéric Chopin
, petit village entre Nancy et Épinal, et se marie en 1769 avec Marguerite Deflin dont il a 2 filles, Anne et Marguerite, et 1 fils Nicolas, né le 15 février 1771, qui est le père de Frédéric et qui quitte la Lorraine pour la Pologne en 1786.

À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...      À noter à propos de Zelazowa Wola ...

Zelazowa Wola

Zelazowa Wola est un petit village situé à 54 km à l'ouest de Varsovie, où se trouve le manoir natal de Chopin qui abrite maintenant un musée qui lui est dédié, contenant des portraits du compositeur et des membres de sa famille, ainsi que des meubles d'époque.
Le manoir est entouré d'un parc où se croissent quelque 500 espèces d'arbres ainsi qu'une statue de Frédéric Chopin.

Zelazowa Wola

Le manoir de Zelazowa Wola appartient alors au Comte Skarbek auprès duquel le père de Chopin y est employé comme précepteur.
Nicolas Chopin établit, dès son enfance, des relations avec des familles polonaises du Comte Michal Pac et du directeur de son domaine, Jan Adam Weydlich.
À l'âge de 16 ans, Mikolaj les accompagne en Pologne et s'y établit de façon permanente.
Il n'est jamais retourné en France ni n'a entretenu des relations avec sa famille française.
Il élève ses enfants comme des polonais.

L'intérieur du manoir est riche en meubles, tapisseries artistiques, gravures, instruments de musique de l'époque où vivait la famille Chopin.

Compositeur et pianiste, il est l'un des plus célèbres pianistes virtuoses de XIXe siècle et un grand compositeur de musique romantique.
Il connaît le succès à Paris mais dans son cœur est profondément influencé par sa Pologne qui lui donne l'amour du piano et l'inspiration qui lui permet d'exprimer en musique la voix d'une nation à travers ses danses folkloriques polonaises, ses études et ses concertos.

1810-1816 : Enfance

1810

À la naissance de Chopin, la Pologne est dans un état de délabrement politique, son ancien territoire se trouvant partagé entre les 3 puissances voisines, à savoir la Russie, la Prusse et l'Autriche.
Le Grand-duché de Varsovie, centre national culturel et économique, se trouve alors aux prises avec la crise et le protectorat russe.
Durant cette période, réagissant à la division et à l'oppression, la société polonaise reprend vie, en particulier avec l'aide de la couche politique et culturelle.

23 avril
Baptême dans l'église St Roch de BrochówGÉOGRAPHIE
-----------------------------------------------------------------------------
église St Roch de Brochów
près de Sochaczew (Pologne).
Le comte Skarbek est son parrain.

1er octobre
La comtesse Ludwika Skarbek (1765-1827) n'a plus besoin de précepteur car l'aîné est parti à Paris, et Anna et Michal sont inscrits à Varsovie.
Samuel Bogumil Linde, ami de la famille et recteur du lycée de Varsovie, propose à Nicolas un poste de professeur de français dans les petites classes du lycée.
La famille déménage à Varsovie, au Palais de Saxe, une belle construction du XVIIIe siècle transformée en lycée qui offre aux professeurs de grands appartements.
C'est là que naissent Isabella et Emilia.

palais de Saxe Varsovie

Les Chopin emménagent dans un appartement au 2e étage de l'aile droite du Palais.
Ils y restent jusqu'en 1817, époque à laquelle le Grand Duc Constantin s'approprie le Palais à des fins militaires, obligeant le lycée et ses professeurs à se déplacer au Palais Casimir.

Les années 1812-13 voient le dernier acte des guerres napoléoniennes sur le sol polonais.
En février 1813, les troupes russes entrent à Varsovie.

Varsovie

1816-1823 : Années d'études à la maison

1816

Cette agitation les amène à déménager pour les faubourgs de Cracovie, où les Chopin agrandissent leur pensionnat.
Beaucoup d'enfants habitant loin de Varsovie demandent à être admis car, bien qu'onéreux, le pensionnat des Chopin est réputé pour la qualité de son administration et de l'éducation dispensée.
En famille, les Chopin parlent le polonais, même si le français et l'allemand figure au programme du pensionnat.

Dès l'âge de 6 ans, Chopin montre sa passion et son talent pour le piano, quand il commençe les leçons de piano avec un professeur tchèque Wojciech Zywny (1756-1842), compositeur, violoniste de formation qui lui fait découvrir le répertoire classique allemand se référant à Jean-Sébastien Bach (1685-1750) et Wolfgang Amadeus Mozart (1756-91).

Wojciech Zywny  Jean-Sébastien Bach  Wolfgang Amadeus Mozart

1817

Publication de la "Polonaise en sol mineur", les critiques sont très favorables.

1818

1ère représentation publique.

1820

À l'âge de 10 ans, il joue devant le Grand Duc Constantin Pavlovich de Russie (1779-1831), frère du Tsar Alexandre Ier de Russie (1777-1825).
Il travaille son piano tous les jours en intercalant entre ses doigts des morceaux de bois pour parvenir à l'accord de dixième.

Alexandre Ier de Russie  Grand Duc Constantin Pavlovich de Russie  Titus Woyciechowski

1822

Zywny n'a plus rien à lui apprendre, il renonce à poursuivre ses cours car il estime que les capacités de son élève dépassent les siennes.
Inscrit au conservatoire de Varsovie, il est confié à Wilhelm Wurfel, le célèbre pianiste, qui lui prodigue de précieux conseils concernant le piano et l'orgue.
Ses 1ères compositions se révèlent très prometteuses et son jeu dévoile toute la sensibilité qui le fait par la suite aduler.

1823-1826 : Années de lycée
haut

1823-26

Études au Lycée de Varsovie où son père est l'un des professeurs et vacances d'été dans des domaines appartenant aux parents d'amis du lycée dans différentes régions du pays.
C'est au cours de ces rencontres qu'il découvre un intérêt particulier pour la musique folklorique et les traditions paysannes dont il écoute et note le texte des chants tout en prenant part aux mariages paysans et aux fêtes des récoltes.
Il devient ainsi familier avec la musique traditionnelle de la Pologne sous ses formes authentiques, sa tonalité distincte, la richesse de ses rythmes et la vigueur de ses danses.
C'est aussi là qu'il rencontre son ami Titus Woyciechowski.
Il est attiré par la littérature, l'histoire et le théâtre.

université de Varsovie

1825

Il est qualifié de meilleur pianiste de la ville.
Publication de son 1er numéro d'opus "le Rondo en ut mineur".
Compose ses 1ères mazurkas.

1826-1829 : Années d'études de composition
haut

1826

Automne
Il s'inscrit à l'école supérieure de Varsovie qui est rattachée à l'Université et dont le directeur est le compositeur Josef Elsner, qui reconnaît en Chopin un talent exceptionnel, un génie musical.

1827

Il s'inscrit au conservatoire en classe d'harmonie et de contrepoint.

10 avril
Décès de sa jeune sœur Émilie à l'âge de 14 ans de la tuberculose.
Frédéric Chopin ne s'en guérira jamais "quelque chose en lui s'est définitivement brisé et déjà, dans son âme blessée s'infiltre insidieusement cette étrange et redoutable mélancolie que les slaves appellent le 'zal".

Émilia Chopin  Josef Elsner

Les Chopin déménagent et abandonnent le pensionnat qu'ils dirigeaient depuis 17 ans.

1828

Septembre
Il quitte pour la 1ère fois son pays et se rend à Berlin pour assister à un opéra du compositeur italien Gaspare Spontini (1774-1851) ainsi que d'autres œuvres telles que le "Freischütz" de Carl Maria von Weber (1786-1826), le "Mariage secret" de Domenico Cimarosa (1749-1801) ou encore "l'Ode pour la fête de la Sainte Cécile" de Georg Friedrich Haendel (1685-1759).
L'envie le prend de voyager pour éprouver son talent auprès des grands maîtres étrangers.

Gaspare Spontini  Carl Maria von Weber  Domenico Cimarosa  Georg Friedrich Haendel

1829-1831 : Années de voyages
haut

1829

Fin de ses études à l'École supérieure de musique.

Juillet
Il débarque à Vienne, ville chargée du souvenir de Mozart, Beethoven et Schubert.

11 et 18 août
Il donne 2 concerts au Kartnertortheater de Vienne (Autriche) et remporte un immense succès.

De retour à Varsovie, il est très impressionné et marqué par la virtuosité du violoniste italien Niccolò Paganini (1782-1840).

Nicolò Paganini  Stefan Witwicki  Constance Gladkowska

Il se lie d'amitié également avec de nombreux jeunes polonais de sa génération et partagent tous le même sentiment de rébellion envers les russes.
Les jeunes gens se retrouvent souvent dans un café, et discutent de politique.

À partir de 1829-30
Ils se rencontrent de plus en plus souvent en compagnie de jeunes poètes polonais dont Stefan Witwicki (1801-47) et Józef Bohdan Zaleski (1802-86).
À cette époque, l'idée de progrès artistique ne pouvait se concevoir sans un engagement politique.

1830

Cette période est aussi celle d'un succès sur scène de Chopin avec la cantatrice Constance Gladkowska, une jeune fille blonde et belle dont le jeune pianiste est profondément épris mais c'est le 1er échec amoureux du musicien.
Il ne la reverra jamais mais apprendra qu'elle s'est mariée.

Witwicki publie un petit recueil de poèmes "Les chants bucoliques", dont Chopin est impressionné par leur esthétique qu'il décide de composer ses 1ères mélodies sur ses poèmes.
Pour des raisons politiques, Chopin quitte la Pologne.
Profondément patriote et niant le titre de "1er pianiste du Tsar", Chopin refuse de jouer devant le tsar Nicolas Ier, arrivé à Varsovie en avril.
Le climat d'insurrection des patriotes polonais contre l'autorité russe, dans un contexte de grandes révolutions européennes (comme en France avec la Révolution de Juillet 1830 ou la proclamation de l'Indépendance de la Belgique, le 4 octobre 1830), est dangereux pour le compositeur.

2 novembre
Il quitte la Pologne en diligence avant le déclenchement de l'insurrection de novembre, avec son ami et confident Tytus Wojciechowski.

1831-1835 : Années d'adaptation
haut

1831

Période viennoise : pendant 8 mois, il vit à Vienne où la ville lui fait un triomphe.

20 juillet
Il quitte Vienne pour Paris.

Période parisienne : il vit au 9 square d'Orléans à Paris où il rencontre les compositeurs hongrois Franz Liszt (1811-86), allemand Felix Mendelssohn (1809-47), allemand Ferdinand Hiller (1811-85), français Hector Berlioz (1803-69), français Auguste-Joseph Franchomme (1808-84) et le peintre Eugène Delacroix (1798-1863).

Franz Liszt  Felix Mendelssohn  Ferdinand Hiller

Hector Berlioz  Auguste Franchomme  Eugène Delacroix

1832

26 février
Il donne son 1er concert dans les salons Pleyel.

Été
Il est invité chez le Baron James de RothschildBIOGRAPHIE (1792-1868)
-----------------------------------------------------------------------------
Fondateur de la branche de Paris de la famille Rothschild, famille de banquiers et financiers européens, de nationalités multiples (allemande, française, anglaise, israélienne, etc ...) mais issue d'une souche juive ashkénaze (d'Europe de l'Est) établie à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne.

baron James de Rothschild
.

À cette époque, il passe pour être l'amant d'une musicienne talentueuse, Delphine Potocka (1805-77).
Cette comtesse polonaise, née Komar, est une beauté célèbre de 25 ans, dont la voix fait tourner la tête de Chopin.
Leur aventure dura peu de temps.

1835-1840 : Années de maturité et de plénitude
haut

1835

Rencontre avec le compositeur allemand Robert Schumann (1810-56) à Leipzig.
Séjour à Dresden et tombe amoureux de Maria Wodzinski.
Le projet de mariage échoue car les parents de la jeune femme estiment la santé de Chopin trop précaire.

Robert Schumann  Delfina Potocka  George Sand

1836

Rencontre la romancière Amantine Aurore Lucile Dupin, plus connue sous le pseudonyme de George Sand (1804-76).

1837

Le projet de mariage échoue car les parents de la jeune femme estiment la santé de Chopin trop précaire. Rompt ses fiançailles avec Maria Wodzinski et compose la Sonate n° 2 (Marche funèbre).
En juillet, il décide de partir pour Londres en compagnie de Camille Pleyel.

La même année le peintre Delacroix peint Chopin en compagnie de George Sand.

portrait de Chopin et George Sand par Eugène Delacroix

1838

Début de sa liaison avec George Sand et voyage à Majorque, où il tombe malade.

1839

Il tombe malade et semble avoir la tuberculose, mais malgré cela, il continue de composer.

1841-1846 : Années de refuge

1841

Compose la "Fantaisie en fa mineur".

1844

Mort de son père.
Chopin achève la Sonate en si bémol mineur.

1845

Relations de plus en plus tendues avec George Sand et compose les 24 Préludes.

1846-1849 : Années de solitude
haut

1846

Janvier
Mouvements d'insurrection à Wielkopolska (Grande Pologne) et en Galicie (Espagne).

29 janvier
Vient en aide aux émigrés polonais à l'Hôtel Lambert lors d'un bal organisé par le duc Adam CzartoryskiBIOGRAPHIE
-----------------------------------------------------------------------------
Naissance : 14 janvier 1770 à Varsovie (Pologne)
Décès : 15 juillet 1861 à Montfermeil (Seine-Saint-Denis, 93)
Vrai nom : Adam Jerzy Czartoryski

Homme d'État, écrivain et diplomate polonais, ministre des Affaires étrangères de la Russie impériale de 1804 à 1806, président du Conseil des ministres de la Russie impériale de 1804 à 1806, président du gouvernement national polonais (1830), sénateur palatin de Pologne et membre du Comité juif.

Fils du prince Adam Kazimierz Czartoryski (1734-1823) et d'Izabela Fleming (1746-1835), il reçut un enseignement à domicile d'éminents spécialistes, pour la plupart des Français, mais ne fut nullement influencé par les idées révolutionnaires françaises et il lui fut inculqué la haine et le mépris pour les Russes.

Adam Jerzy Czartoryski Adam Kazimierz Czartoryski Izabela Fleming

En 1786, il se rend à Gotha (Allemagne) où il entend le poète Johann Wolfgang von Gœthe (1749-1832) faire la lecture de son "Iphigénie en Tauris" et fait la connaissance des poètes allemands Johann Gottfried Herder (1744-1803) et Christoph Martin Wieland (1733-1813).

Johann Wolfgang von Goethe Johann Gottfried Herder Christoph Martin Wieland

Le 25 septembre 1817, il épouse la princesse Anne Sophie Sapieha (1799-1864) et auront 3 enfants :

- Witold Czartoryski (1824-65)
- Prince Wladyslaw Czartoryski (1828-94)
- Isabella Czartoryski

Wladyslaw Czartoryski

En 1932, grâce à sa fortune, il achète le magnifique hôtel Lambert à l'île de Saint Louis à Paris qui restera dans la famille Czartoryski, jusqu'au milieu du XXe siècle.
L'hôtel Lambert fut un véritable foyer de la cause polonaise en Europe, de tendance conservatrice et aristocratique.
Le prince y installe une bibliothèque et diverses sociétés littéraires ou d'entraide, et y donne souvent de magnifiques réceptions où se côtoient l'aristocratie française et européenne de l'époque.

Il meurt à Paris à l'âge de 91 ans et est enterré avec sa famille à Sieniawa (Pologne).
.

Teofil Kwiatkowski Polonaise de Chopin

14-22 avril
Sa santé se détérioriant, Chopin passe sa convalescence dans la maison familiale d'Auguste-Joseph Franchomme (1808-1884) près de Tours.

27 mai-12 novembre
Été et automne à Nohant où il travaille dur pour terminer les "Nocturnes Op. 62" et "Sonate en G mineur Op. 65"

1847

28 janvier
Mort de son ami Izydor Sobanski (1791-1847), un insurgé en exil au sein du cercle de Czartoryski.

17 février
"Cello Sonata in G minor Op. 65" terminées.

Juillet
Quitte George Sand mais ne se remet pas de cette rupture et cela a un effet dévastateur irrémédiable sur la santé physique et mentale de Chopin.

1848

Avril
Persuadé par son élève écossaise, Jane Stirling (1804-59), il quitte la France pour se rendre en Angleterre et en Écosse où il donne des concerts.

99 Eaton Place Londres

Ses conditions de santé empirent, mais cela ne l'empêche pas le 16 novembre de donner un dernier concert pour des immigrés polonais, au Guildhall à Londres.

1849

Été
Sa sœur, Ludwika Jedrzejewiczowa, le rejoint à Paris, pour prendre soin de sa santé.

16 octobre
Chopin perd connaissance pendant des heures, puis fait signe qu'il souhaite écrire : "Comme cette terre m'étouffera, je vous conjure de faire ouvrir mon corps pour que je ne sois pas enterré vif" et recommande de brûler toutes ses compositions inachevées : "Je ne veux pas que sous la responsabilité de mon nom, il se répande des œuvres indignes du public".
Il fait ses adieux, émet quelques souhaits et quelques instants avant sa mort le médecin lui demande s'il souffre : "plus" répond-il.
C'est son dernier mot.

17 octobre
Il meurt à 39 ans de la tuberculose pulmonaire dans son appartement parisien de place Vendôme (qui est maintenant la bijouterie Chaumet bijouterie Chaumet).

bijouterie Chaumet

Une plaque commémorative est aposée sur la façade du bâtiment.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

tombe de Frédéric Chopin

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Signature de Frédéric Chopin
haut

signature de Frédéric Chopin

Parents de Frédéric Chopin

Les cendres des parents de Frédéric Chopin, Justyna, née Krzyzanowska (1782-1861), et Mikolaj Chopin (1771-1844) qui reposaient jusqu'en 1948 dans les catacombes, s'y trouvent à présent

Selon son testament, le cœur de Chopin se trouve enfermé dans une urne et placé sur une colonne dans l'église de la Sainte Croix. C'est dans cette église qu'a été déposé le cœur de Chopin ramené à Varsovie après sa mort (selon sa volonté). Le monument de Chopin dans le jardin de Lazienki est le lieu des concerts d'été de sa musique. Pour voir son tombeau il faudra vous rendre à Paris au cimetière du Père Lachaise.
son coeur, retiré de son corps après sa mort, fut placé dans une urne et installé sur un pilier dans l'église Sainte-Croix à Krakowskie Przedmiescie.

église Sainte Croix Varsovie



Statues et sculptures de Frédéric Chopin
haut

Il est possible de trouver plusieurs statues ou sculptures de Chopin un peu partout dans le monde :

Parc Monceau à Paris


Parc Lazienki de Varsovie

Parc Lazienki de Varsovie

Jardin botanique de Singapour près du lac Symphonie

Lien vers le Jardin botanique de Singapour Singapore botanic gardens .


Auguste Clésinger

En 1847, Auguste Clésinger moule le visage et la main gauche de Chopin, comme il était coutume de le faire à l'époque, et on fit plusieurs dessins de Chopin sur son lit de mort.

Suivre dimeliandco sur Twitter
Diméli and Co. sur Facebook
Biographies

Comtesse de Ségur Sophie Rostopchine Comtesse de Ségur
F. Chopin Frédéric Chopin
G.E. Haussmann Georges Eugène Haussmann
G. Eiffel Gustave Eiffel
Louis XV Louis XV
Louis VI Louis VI le Gros
P. Cézanne Paul Cézanne
Saint Denis Saint Denis

Curd Jürgens Curd Jürgens
Heinrich Heine Heinrich Heine
Clara Zetkin Clara Zetkin
Maria Schell Maria Schell
W. von Gœthe Wolfgang von Goethe
Loisirs

Voyages voyages
France France
Jeux vidéo jeux video
Sochaczew Pologne
famille Czartoryski
Sieniawa
the Fryderyk Chopin Institute
the Chopin museum
Jardin botanique de Singapour
Fort Queyras
Saint Crépin
Mirecourt
 
 
 
Mi04-Sep-2010#EndDate --> - Site optimisé pour Internet explorer - 1024x768 pixels - © Lidicel 2001-2010